Abdoulaye Diouf Sarr annonce « une promotion à outrance »

artoff135231Le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Abdoulaye Diouf, a annoncé des actions visant « une promotion à outrance » de la destination Sénégal avant la fin 2014, en vue de réduire l’ensemble des dysfonctionnements considérées comme frein à l’activité touristique.

Dan ce cadre, il est prévu une série de mesures concertées avec les acteurs du secteur, a-t-il indiqué dans un entretien accordé à l’APS, au terme d’une visite qu’il a effectuée à Diass (Mbour, ouest), pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD).

M. Diouf a promis de travailler à la diversification des marchés émetteurs pour davantage vendre la destination Sénégal, conformément aux attentes des acteurs du secteur.

« La volonté des acteurs d’aller vers une diversification des marchés émetteurs se retrouve, tout à fait, dans la politique et la stratégie de l’Etat du Sénégal. Nous sommes présents sur l’ensemble des marchés émetteurs à travers le monde », a déclaré Abdoulaye Diouf Sarr.

Selon lui, l’Agence sénégalaise de promotion touristique (ASPT) a été instruite de « développer une stratégie pour permettre à ce que les produits touristiques du Sénégal soient présents partout pour le repositionnement de notre destination ».

« Nous ne resterons pas seulement sur le balnéaire. L’ensemble des autres produits seront effectivement explorés et le Sénégal est, actuellement, en train de travailler à une diversification mai aussi à une mise à niveau des anciens produits », a-t-il indiqué.

« Tout cela, poursuit M. Diouf, sera adossé à de nouveaux sites que nous allons bientôt lancés, en l’occurrence celui de Pointe-Sarène sur lequel nous allons nous focaliser pour le livrer en 2016, mais aussi celui de Joal-Finio ».

« Mais ce qui est aussi important, c’est que nous n’allons pas négliger le tourisme local, parce que nous allons faire en sorte que les Sénégalais puissent visiter leur pays », a promis Abdoulaye Diouf Sarr.

A terme, ces actions combinées devraient, dans un premier temps, permettre au Sénégal d’accueillir un million de touristes en 2016 puis trois millions en 2018.
APS

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Translate »