Économie: Nigéria, bientôt numéro un de l’Afrique?

L’Afrique du Sud, jusqu’ici première puissance économique de l’Afrique, va probablement perdre sa place au profit du Nigéria, selon les données du Fonds monétaire internationale (FMI).

carte_nigeria

Grâce à son dynamisme économique et sa supériorité en termes de ressources humaines, le Nigéria, pays le plus peuplé de l’Afrique deviendra sous peu la première puissance économique en Afrique au détriment de l’Afrique du Sud. Une comparaison des deux pays en termes d’économie et de ressources humaines  permet de faire une telle affirmation.

Économie

Le taux de croissance de l’économie du Nigéria fait presque le double de celui de l’Afrique du Sud. En effet, le taux de croissance de l’économie du Nigéria est de l’ordre de 6 à 7% contre 2 à 3% pour l’Afrique du Sud. Le taux de croissance l’Afrique du Sud est affecté récemment par les mouvements de grève dans les secteurs de la mine, du transport et de la fabrication automobile.

Le Nigéria ne cesse de monter sur le plan économique. En 2012-2013, les sept magasins nigérians de la chaine d supermarchés sud-africaine Shoprite ont vendu  plus de champagne de cette marque que ses 195 magasins sud-africains réunis.

Selon les données du Fonds monétaire international, le PIB du Nigeria s’est élevé à 292 milliards de dollars  214 milliards d’eurosl’an dernier, contre 354 pour l’Afrique du Sud. Cependant, l’Office statistique nigérian est sur le point de modifier sa méthode de pondération des secteurs de l’économie pour estimer le PIB.

Le calcul du Nigeria repose aujourd’hui sur une méthode datant de 1990. Autrement dit, son PIB est largement sous-évalué. Des secteurs comme l’informatique et les télécommunications se sont considérablement développés ces dernières années, et pourtant ce facteur n’a pas été pris en compte. Selon des analystes, le PIB nigérian pourrait gagner de 20% à 65% quand les nouveaux calculs seront publiés (début février, selon les prévisions, l’échéance ayant déjà été reportée à plusieurs reprises). Pour cette année, il pourrait donc se situer entre 384 et 424 milliards de dollars.

Un tel écart n’est pas totalement inédit. En 2010, le PIB du Ghana a augmenté d’environ 60% après une actualisation similaire. Selon Morten Jerven, professeur à l’Université Simon Fraser et expert en statistiques africaines su Selon Morten Jerven, professeur à l’Université Simon Fraser et expert en statistiques africaines sur le développement, de nombreux autres pays d’Afrique sub-saharienne jugent leur PIB sous-évalué et pourraient donc emboîter le pas au Nigeria.

Autre atout du Nigéria, sa population: 169 millions d’habitants contre seulement 51 millions pour l’Afrique du Sud.

Source: Global Post

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Translate »