Un département de la région de Kolda se mobilise et réclame leur DAC

kolda_prodacLe Blouf dans la région de Ziguinchor et le MYF, un département de la région de Kolda se mobilise et réclame leur DAC (Domaines Agricoles Communautaires). Le forum de Kolda et le congrès de Tendouck ont servi de tribune pour évoquer l’urgence d’implanter le programme.

En marge de la troisième édition de la foire itinérante d’intégration économique qui qui s’est déroulée du 02 au 14 mai 2016, un panel sur : ‘’l’emploi des jeunes, quelle réponse avec le DAC de MYF’’ a été organisé à Kolda. Une rencontre que la mairie de Kolda a accueilli le 13 mai 2016 sous la présidence de l’Adjoint au Développement du Gouverneur de Kolda.

S’il y a une région où l’emploi des jeunes préoccupent toutes les couches sociales, la région de Kolda en est une. Autorités administratives, locales, jeunes et femmes se sont tous intéressés au démarrage du Domaine Agricole Communautaire de Médina Yoro Foulah (DAC MYF). Il est selon les différents intervenants, l’unique alternative pour faire face à l’exode rural et à l’émigration clandestine.

La région de Kolda est la plus touchée du phénomène « Barça ou Barçak » et tout laisse croire que c’est dû au manque d’emploi.

Le Secrétaire Général du Conseil Départemental de MYF Cheikh Tidiane Ndiaye a remis sur la table la préoccupante coupe de bois de ce qui en reste des forêts de la Casamance. Le Coordonnateur National du PRODAC Jean Pierre SENGHOR est convaincu lui que ‘’ tant que les populations sont soumises à cet état de pauvreté, personne ne pourrait protéger la forêt qui devient la seule source de revenu’’

Pour les participants, il s’agira de trouver les voies et moyens pour démarrer les activités du DAC de MYF très attendu par les populations. Le forum des jeunes et les CRD (Comité Régional de Développement) et CDD qui est l’instance départementale, permettront un partage inclusif du programme.

‘’Honoro’’, du nom de l’association des ressortissants du village de Tendouck créé en 1966, a organisé son 42ème congrès sur le thème : ‘’En quoi le PRODAC est-il une réponse à la problématique de l’emploi en milieu rural ?’’

Cette association a mis en avant le développement durable au centre de leurs activités culturelles. Près de cinq cent personnes ont fait le déplacement pour assister à ce congrès qui a permis de mettre sur la table, l’extrême besoin d’aménagement d’un « DAC du Blouf » du nom de cette contrée du département de Bignona.

Les différends participants et intervenants sont d’avis que le foncier est en Casamance; un sujet tabou. Le Coordonnateur National du PRODAC Jean Pierre Senghor demande aux populations de désacraliser la terre. « Il ne sert à rien de s’asseoir sur cette richesses depuis des générations sans en tirer le moindre bénéfice ».

Le maire honoraire de Thionk Essyl Amadou Sadio, va plus loin, en demandant aux collectivités locales de prendre leur responsabilité et de procéder aux délibérations permettant la mise en œuvre du DAC.

Le congrès de Tendouck était aussi, l’occasion de démonter l’engagement des jeunes et des femmes qui mènent déjà des activités autour du micro jardinage. L’arboriculture reste confrontée aux aléas de la mouche des fruits. Des défis à relever selon l’adjoint au maire de Mangangoulak.
Source: PRODAC.SN

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Translate »